Entre ciel et terre

Palestine – Islande – Luxembourg, 2019, 92’

Fiche technique

Réalisation : Najwa Najjar –
Scénario : Najwa Najjar –
Interp. : Mouna Hawa, Firas Nassar –
Producteur : Hani Kort, Adrien Chef, Paul Thiltges, Fahad Jabali –
Production : PTD Studio, Oktober Films, Ustura Films (PS)

Synopsis

Leur divorce s’annonce rapide, propre et facile. La plus grande difficulté dans le cas de Salma et Tamer ne semble pas être la division des actifs ni leurs disputes en public, mais plutôt de traverser la frontière israélienne. Ils vivent en Palestine depuis cinq ans, mais ont besoin d’aller dans la patrie de Salma pour faire leurs affaires et les dépoussiérer. Heureusement, Tamer obtient un laissez-passer de trois jours, mais quand le bientôt ex-couple atteint le tribunal, les choses se compliquent. L’information concernant le défunt père de Tamer ne correspond pas. Il était un écrivain et un activiste célèbre, tué il y a des décennies, mais selon la base de données israélienne, il est toujours en vie et a un fils – appelé Tamir, pas Tamer

Najwa Najjar

Najwa Najjar est née d’une mère palestinienne et père jordanien, ses grands-parents ont été forcés de quitter la Palestine 1948. Elle réalise des documentaires et films de fiction depuis l’an 2000. Son premier film de fiction Grenades et myrrhe (2008) a été primé à plusieurs reprises et a été montré dans plus de 70 festivals. Les yeux d’un voleur (2014), a été candidat aux Oscars pour le prix du meilleur film étranger en 2015 et pour les Golden Globe Awards. Entre ciel et terre, a remporté meilleur Pris de scénario au Festival du Caire. Najwa Najjar a aussi réalisé nombreux courts métrage : Le chant de Yasmine (2006), Naim et Wadeea (2000), Quintessence of Oblivion (2001), Blue Gold (2004), A Boy Called Mohamad (2002), et They came from the East qui ouvre les European Academy Awards en 2004.

Trailer