Présidents et membres des jurys de la 24ème édition du Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan

Le réalisateur et artiste tunisien Nacer Khemir présidera le jury long métrage de la 24ème édition du FICMT qui se déroulera du 24 au 31 Mars 2018. Du cinéma, de la peinture à la sculpture, de la calligraphie à l’écriture, Nacer Khemir a projeté un pont entre le Nord et le Sud, l’Orient et l’Occident en réalisant plusieurs longs métrages. En 1984, il gagne avec Les Baliseurs du Désert le Grand prix du Festival des Trois Continents à Nantes, le Prix de la première œuvre au Festival de Carthage, la Palme d’or du festival de Valence et le Prix de la critique internationale de la Mostra de Venise. Il remporte avec le Collier Perdu de la Colombe le Prix spécial du jury à Locarno, le Grand prix 1991 du Festival de Belfort, le Prix spécial du jury du Festival Francophone de Saint-Martin. Il tourne aussi en 1991 À la Recherche des Mille et Une Nuits. En 2005 il réalise Bab’Aziz, Le Prince Qui Contemplait Son Âme. Les films de Nacer Khemir, primés à maintes reprises partout dans le monde, fouillent les mythes pour mieux interroger l’avenir. Les autres membres du jury long métrage sont : l’américaine Alissa SIMON, programmatrice et conservatrice de films, le réalisateur marocain Hassan Ben Jelloun, la réalisatrice et journaliste française Dominique Barouch et l’actrice espagnole Ana Turpin.

Le réalisateur irakien Kaïs Zoubaïdi, sera, quant à lui, président du jury film documentaire. Son nom est étroitement lié à la cause palestinienne qu’il a toujours défendue et à laquelle il a consacré de nombreux documentaires. Il est également réalisateur et chercheur dans le domaine du cinéma, du théâtre et de la télévision. Après la sortie de son film Diplôme, il obtient le titre de réalisateur, scénariste et photographe. Ses activités sont multiples. Ses films documentaires et travaux ont remporté de multiples distinctions et prix dans les festivals internationaux Parmi ses oeuvres, on peut citer Loin du pays (1969), La visite (1970), Témoignages de Guerre d’Enfants Palestiniens (1972), Le pays des fils barbelés (1980), Palestine, Histoire d’un Peuple (1984), L’Aventure (1974)… Nadia Essalmi, vice-Présidente de l’Union des éditeurs marocains et Présidente de l’association L’école pour tous dont l’objectif est de rénover les écoles publiques dans le rural et le péri-urbain, est le deuxième membre du jury film documentaire. Elle sera accompagnée du cinéaste français Adam Pianko et du cinéaste et chercheur espagnol Juan-Carlos Padron.

Khalil Damoun, l’écrivain marocain et critique de cinéma, auteur de nombreux ouvrages et articles sur le 7ème art, sera président le jury Critique. Il dirige actuellement la Revue Marocaine des Recherches Cinématographiques, et il est Président de la F.A.C.C depuis décembre 2015. A ses côtés, on retrouvera la journaliste marocaine Sabah Ben Daoud et l’écrivain et journaliste marocain Lahcen Laâbissi