Les épouvantails

Tunisie/Maroc/Luxembourg, 2019, 98’

Fiche technique

Réalisateur: Nouri Bouzid –
Scénario: Nouri Bouzid –
Image: Hatem Nechi –
Montage: Saifeddine Ben Salem, Ghalia Lacroix, Hafedh Laaridhi –
Musique: Riadh Fehri –
Son : Moez Cheikh –
Interprète(s) : Nour Hajri, Afef Ben Mahmoud, Joumene Limam, Sondos Belhassen, Mehdi Hajri, Fatma Ben Saidane, Noomen Hamda –
Décor : Fatma Midani –
Production : Khalil Benkirane, Afef Ben Mahmoud

Synopsis

De retour du front syrien, Zina, a été séparée de son enfant âgé de deux mois, tandis que Djo se rend compte qu’elle est enceinte. Se plongeant dans le mutisme, Djo exprime uniquement les horreurs qu’elle a vécues dans le roman qu’elle est en train d’écrire. Nadia, une avocate en Droits Humains, Dora, une docteure et Driss, un jeune homosexuel banni de tous les établissements scolaires, joignent leurs forces pour aider Zina et Djo à se reconstruire. Arriveront-ils à délivrer Zina et Djo de leurs sombres secrets et à s’opposer à leur société injuste ?

Nouri Bouzid

Nouri Bouzid est né en 1945 à Sfax, est un réalisateur et scénariste tunisien. De 1968 à 1972, il étudie le cinéma en Belgique. Il est assistant-réalisateur sur le tournage du Larron de Pasquale Festa Campanile en 1979. Il passe cinq années en prison pour ses convictions politiques. En 1986, son premier long métrage, L’Homme de cendres est sélectionné au Festival de Cannes. Son film suivant, Les Sabots en or, l’est également en 1988. Bezness, à travers le portrait d’un homme joué par Abdellatif Kechiche .En plus de ses propres films, il participe à l’écriture des dialogues d’Halfaouine, l’enfant des terrasses et Un été à La Goulette de Férid Boughedir, Le Sultan de la médina de Moncef Dhouib mais également Les Silences du palais et La saison des hommes de Moufida Tlatli.

Trailer